Surf et jazz

21 Août. 2014 | Glisse, Sports nautiques

Joël Tudor a toujours été considéré comme un des grands maîtres du style en longboard. D’une certaine manière, il est l’antithèse de Kelly Slater. Il surfe peu en shortboard, son nom n’est pas vraiment connu du grand public, il n’est pas (ou peu ou différemment) associé à l’aspect commercial du surf. Il est cependant une vraie référence. Ce qui est intéressant avec des personnalité comme Tudor ou d’autres grands noms “alternatifs” comme Alex Knost, Wayne Linch ou d’autres, est qu’ils donnent à voir une autre réalité du surf, contribuant ainsi à montrer qu’il n’y a pas qu’une seule vérité dans la pratique. Dans cette optique, le choix du jazz en bande son n’est pas une coïncidence…

  À lire sur Codezero 

Sex testing

Sex testing

Jusqu'à présent, le sport a toujours été un monde d'hommes, pensé pour les hommes et structuré autour des valeurs masculines. Depuis Katrine Switzer, et l'épisode du marathon de Boston en 1967, les choses ont changé, mais finalement si peu. Les stéréotypes sont...

Quelle culture maritime voulons-nous pour demain ?

Quelle culture maritime voulons-nous pour demain ?

La houle énorme, puissante, envoûtante comme une pulsation de la planète. Le large, l’immensité du large, l’imaginaire du large. Sur l’eau, non pas des Imoca ou des bateaux de la Cup, mais des pirogues. C’est une course, l’Olamo Race, mais la réflexion qui suit vaut...

Explorez le sport de demain!

Abonnez-vous aux analyses VISION

  Les incontournables

Share This