Quand sport et société se contredisent

par

18 Oct, 2019

Nous répétons souvent avoir des convictions et non des certitudes. Parmi ces convictions, la nécessité de porter une autre vision du sport, déconnectée du haut niveau, de la performance absolue et de la hiérarchie que représente le classement. Non pas qu’il faille diaboliser le système mais bien avoir une proposition complémentaire. Sans tomber dans un vision politisée, nous pensons que le sport dit le contraire de la société, puisqu’il promeut un discours sur l’élite, par ailleurs irrecevable en France quand on parle justement éducation par exemple. En outre, cette vision complémentaire du sport, cette proposition alternative existe déjà. ce sont les sports libres et les pratiques alternatives comme le yoga, centrées sur la sensation, l’équilibre, le travail sur soi sans forcément références comparatives aux autres. Analyse VISION (en accès libre) de Novembre 2017

Mon corps est usé, j’ai sept ans à tenir. (Le Monde du 19 novembre 2017)

Teddy Riner

Le Monde titre sur cette phrase, c’est assez réducteur, elle ne résume pas ce que dit l’athlète. Teddy Riner parle de sa vie, de l’exigence mais aussi de tout ce que le sport lui a apporté. Ce qui ressort, c’est le plaisir, l’accomplissement, le parcours. Néanmoins ce qu’il déclare concernant sa souffrance, l’autre « résultat », ce qu’il nomme lui-même comme le prix à payer, est signifiant. C’est la raison pour laquelle nous revenons sur cet aspect des choses.

 

Vous souhaitez accéder aux Analyses Vision ainsi qu'à l'Innovation Room ?

Créez votre espace membre gratuitement pour y avoir accès sans restriction !

Ou, si vous avez déjà un compte, connectez-vous ci-dessous :

 

Sur le même thème

Restez inspiré !

Recevez nos analyses gratuitement tous les 15 jours. 

Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte.

Share This