Shinya Kimura : la moto entre sculpture et haute couture

21 Avr. 2014 | Lifestyle moto

Il n’y a pas qu’une façon d’envisager la moto, c’est un univers plus que jamais en mouvement. A fortiori depuis quelques années avec la renaissance d’une nouvelle contre-culture moto, le renouveau du vintage, l’apparition d’ateliers qui sont comme autant de petits griffes de haute couture.

Très loin des standards marketing des grandes marques, des motos italiennes, anglaises ou japonaises fabriquées en série, des hommes à la fois artistes, virtuoses dans le travail du métal et complètement décalés, ré-inventent la moto, la façon de l’envisager, de s’en servir, ré-inventent la façon de vivre la moto. Shinya Kimura est de ceux là. J’avoue que je partage davantage cet extrait pour l’ambiance du film lui-même, les plans, les cadrages, le montage, et finalement l’histoire de ce type hors-normes que pour le style des créations de Kimura qui ne sont pas forcément ce que je préfère.

Shinya4-1200

Découvrez nos analyses VISION

  A la une

N’abandonnons plus le sport aux techniciens
N’abandonnons plus le sport aux techniciens

Codezero n'est pas une agence comme une autre. Notre particularité est de mener une veille permanente doublée d'une réflexion de fond sur le sens du sport, son rôle. Nous pensons qu'on ne peut pas imaginer ce que sera le sport de demain sans observer les évolutions...

Il n’est plus question de conquérir…
Il n’est plus question de conquérir…

Nous devrons, mais devant l'urgence doit-on parler au présent, nous devons changer les mots du sport. En effet,  la prise de conscience des résultats de notre présence sur terre, nous y invite. Car les mots précèdent et influencent nos actes. Les verbes comme...

Share This