Le sport est fait de lieux autour desquels se rencontrent et s’animent des communautés. Le basket de rue a montré que le jeu pouvait s’entretenir sans forcément s’aligner sur l’horizon des compétitions.

Mais un lieu a besoin de vivre et pour durer, doit se régénérer. Cette initiative rejoint d’autres, de même type, dont nous avions parlé.

Redonner des couleurs à un terrain de quartier peut suffire à renouer avec l’envie. Lui redonner de l’importance à travers l’art augmente sa valeur au yeux de ceux qui l’utilisent et du sens. Ce genre d’initiative renforce aussi le sentiment d’appartenance, la fierté d’être lié à un lieu remarquable justement.