Le surf pour amplifier la vie

7 Oct. 2015 | Glisse

Archives codezero. Billet initialement publié en janvier 2015 et légèrement modifié depuis.

Le surf non pas comme un simple « sport », ce qu’il n’a jamais été et ne sera jamais mais avant tout comme véritable expérience de vie, au travers de l’histoire tragique d’Hayden Peters.

Coast est un magnifique court métrage dans lequel le fond rejoint la forme. Il me fait penser à Dark Side of The Lens, le film de Mickey Smith. Un très beau témoignage qui met parfaitement en lumière l’aspect « existentiel » des sports alternatifs, pour ne pas dire la dimension philosophique ou à minima « intellectuelle » notamment au travers le rapport à la nature, aux éléments. En particulier parce que la pratique « libre » caractéristique de ce type d’activité, pratique pas forcément aussi « individuelle » qu’on ne pourrait le penser, en tout cas régulièrement hors des contraintes de la performance, d’une compétition, d’un entrainement ou d’un événement particulier permet à tout un chacun une véritable réflexion ou mieux une démarche introspective justement.

Amplifié par le rapport à la nature, à la liberté.

On en revient donc au film….

Trouvez l'inspiration! Abonnez-vous aux analyses VISION

  A la une

Comment la voile s’est miniaturisée en 30 ans.
Comment la voile s’est miniaturisée en 30 ans.

Le nautisme est aujourd’hui en pleine mutation. Si la voile fait toujours rêver, posséder un voilier n’est plus un but. Les dernières décennies sont marquées en effet par le développement de pratiques plus individuelles, plus engagées, plus légères et plus mobiles. Il...

Marchandises émotionnelles
Marchandises émotionnelles

BMW est une marque allemande aussi réputée pour ses automobiles que pour ses motocyclettes. En moto, c'est la fiabilité, la rigueur toute germanique dans la manière de concevoir un produit fonctionnel avant tout, qui a fait sa réputation et son identité de marque....

Ce n’est pas grave d’aimer le football
Ce n’est pas grave d’aimer le football

Oui, vous lisez bien, le titre de cette réflexion est bien « Ce n’est pas grave d’aimer le football ». Nous entrons sur le terrain. C’est une suite logique, le résultat d’un cheminement. Ce titre fait référence à un très beau documentaire réalisé par Hervé Mathoux, le...

Share This