Cette vidéo est belle, évocatrice, elle illustre parfaitement ce qu’est le VTT d’aujourd’hui, notamment l’enduro : un savant mélange entre la « légèreté » et la simplicité du vélo, une certaine forme d’engagement issue de la moto-tout-terrain, et le désir d’être dans la nature sans l’impacter qui colle avec l’esprit de l’outdoor. Ce qui fait également son intérêt est que l’on peut l’analyser sur trois niveaux :

  1. L’évolution de la pratique du vélo, pour la CULTURE SPORTIVE
  2. Les changements dans la façon d’aborder la nature pour l’aspect TOURISME
  3. Le marketing et en particulier le storytelling pour le coté COMMUNICATION

Premièrement, le VTT est une façon de faire du vélo qui, pour une partie des pratiquants au moins, est le fruit d’une autre démarche, d’une culture sportive plus proche de l’esprit hédoniste de la glisse que du culte de l’effort qui sous tend le vélo de route (qui ne se limite pas à ça cependant, nos respects aux passionnés de cyclisme, sachez que nous avons lu et apprécié « Le coureur et son ombre » d’Olivier Haralambon). Inutile de développer plus longuement, nous vous invitons à lire ou relire les sujets suivants :

Deuxième niveau de lecture, le rapport à la nature et son corolaire le tourisme. On peut dire qu’auparavant, ce sont des pratiques plutôt contemplatives qui dominaient les sorties en pleine nature surtout l’été. La montagne et la forêt ont longtemps été avant tout le domaine des randonneurs. Si ces pratiques « douces » n’ont pas disparu, beaucoup de passionnés d’outdoor parcourent aujourd’hui les espaces petits ou grands de façon plus sportive, plus active encore, ce qui ne va pas sans provoquer quelques conflits d’usage qu’il faudra apprendre à gérer. On peut d’ailleurs remarquer et s’étonner, que ce qui est normal en ski (cet aspect plus sportif, la recherche de sensation, la glisse) ne le soit pas en vélo. En outdoor été, les pratiquants de VTT rencontrent des difficultés d’acceptation sans doute lié à leur mouvement pour ne pas dire la vitesse car elle est souvent très relative. C’est un peu comme si la montagne l’hiver avait privilégié le ski de fond au dépend du ski de piste dans les pratiques.

D’autre part, l’enduro en VTT est très proche dans l’esprit, de la randonnée à ski, ou ski-alpinisme, qui est la tendance montante en montagne, plébiscitée par ceux qui commencent à saturer de la proposition classique des stations, et qui jouit d’une regain d’intérêt. Autre paramètre qui devrait jouer en sa faveur et une bonne raison pour favoriser cette approche. Les passionnés de VTT sont la plupart des amoureux de nature qui ont intérêt à sa protection, certains rapports ont prouvé qu’ils ne dégradaient pas les sentiers, arguments faciles très souvent mise en avant. Le VTT comme le kitesurf, le stand up paddle ou la grimpe (ca a toujours été le cas pour la plongée également) est un paramètre de choix pour les passionnés à l’heure de choisir un séjour. L’Utah fait d’ailleurs partie des destination connues des pratiquants du monde entier et ce film retrace un des parcours qui vaut à lui seul le déplacement. Qui crée de l’envie. La Colombie Britannique est également un « hot spot ». La France pourrait davantage jouer cette carte là tant son patrimoine naturel est adapté et impressionnant (arc alpin, Provence Alpes Cote d’Azur pour en citer que ces deux régions). Elle est déjà connu pour le cyclisme grâce à la renommée de l’Alpe d’Huez ou le Ventoux et le Roc d’Azur est un événement de rayonnement mondial.

Enfin, dernier point de ce film et non des moindres, l’aspect communication, fondamental à l’heure des réseaux sociaux. La mise en scène, le récit, l’aspect storytelling. Nous avions déjà mis en avant un film réalisé par Kevin Winzeler, son style de prise de vue et de montage très percutant, la grande qualité de ce film est de parfaitement montrer ce qu’est l’enduro, le style de pratique dont on parle le plus depuis quelques années et qui synthétise assez bien l’esprit du VTT. Se fondre dans la nature, y jouer, pédaler mais aussi accélérer, glisser, vivre des sensations, jouer et faire du sport à la fois. Ce genre de film circule très bien sur les réseaux…