L’outdoor, la philosophie, l’automobile et l’ombre du marketing

19 Mar. 2020 | Marketing, Outdoor, Sports mécaniques

A l’occasion du confinement, l’agence Codezero vous propose de plonger dans ses archives. Nous publions réflexions et analyses sur le sport depuis tout début 2014 et nous avons plus de 750 publications en stock. Cette réflexion date du 11 avril 2017. Comme nous le soulignons, difficile de reprocher à une publicité de faire appel à votre intelligence.

L’outdoor, enfin ce que ce terme porte comme notion d’évasion est souvent utilisé par les marques automobiles. La raison est simple, une grande majorité de catégories socio-professionnelles auxquelles elles s’adressent pour valoriser les modèles haut de gamme et l’image de marque, sont des urbains.

Pour aller de la ville vers l’ailleurs, le meilleur moyen reste souvent la voiture. Aujourd’hui, on ne vante plus la puissance, ni le suréquipement, mais on exploite les valeurs aspirationnelles.

L’outdoor, c’est la liberté, l’évasion, l’accomplissement personnel dans une certaine mesure, le retour à des valeurs simples et authentiques. Au moins d’un point de vue marketing. L’authenticité est aussi un concept. C’est la nature aussi. Tout ceci étant dans l’air du temps et en phase encore une fois avec les CSP visées. Vous pouvez relire Sports et classes sociales de Christian Pociello.

Volvo va un peu plus loin en exploitant les très belles paroles du philosophe Alan Watts. Difficile de reprocher à une publicité de faire appel à votre intelligence. Les mots son forts et en adéquation avec ce qui peut motiver les pratiquants d’outdoor. Ce choix ne doit rien au hasard. Volvo et son agence avait cherché l’axe qui pouvait “toucher” sa cible. Ca reste du marketing mais c’est audacieux et intelligent donc on apprécie.

 

  À lire sur Codezero 

Sex testing

Sex testing

Jusqu'à présent, le sport a toujours été un monde d'hommes, pensé pour les hommes et structuré autour des valeurs masculines. Depuis Katrine Switzer, et l'épisode du marathon de Boston en 1967, les choses ont changé, mais finalement si peu. Les stéréotypes sont...

Quelle culture maritime voulons-nous pour demain ?

Quelle culture maritime voulons-nous pour demain ?

La houle énorme, puissante, envoûtante comme une pulsation de la planète. Le large, l’immensité du large, l’imaginaire du large. Sur l’eau, non pas des Imoca ou des bateaux de la Cup, mais des pirogues. C’est une course, l’Olamo Race, mais la réflexion qui suit vaut...

Explorez le sport de demain!

Abonnez-vous aux analyses VISION

  Les incontournables

Share This