Le travail de Code Zero salué par SWI Sportdata

17 Oct. 2016 | Digital

Archives codezero, billet du 2 mai 2016 mais qu’on prend un malin plaisir à republier. Un immense merci à SWI Sportdata, structure spécialisée dans l’intelligence économique liée au sport, une référence dans le décryptage du monde du sport, créé par Alain Loret, pour ce tweet sur notre travail. Ce n’est d’ailleurs pas le premier.

 Alain Loret est professeur des universités, directeur de la Faculté des Sciences du sport et de l’Éducation physique de Rouen. Il est docteur en sciences de gestion, agrégé d’EPS, diplômé de l’INSEP et a créé le premier Master de marketing du sport professionnel habilité par le ministère de l’Enseignement supérieur.

Auteur de nombreuses publications portant sur l’innovation sportive (entre autres de Génération Glisse en 1992, livre qui nous a beaucoup inspiré et que nous citons encore régulièrement et d’Anticiper le Sport de demain en 2012, dont on vous conseille vivement la lecture), il a apporté un regard novateur sur l’univers sportif et surtout sur les évolutions culturelles du sport

  À lire sur Codezero 

L’éternelle question : l’esport est-il du sport ?

L’éternelle question : l’esport est-il du sport ?

Nico Didry, qui signe cette réflexion, est maitre de conférences à l’Université Grenoble Alpes, chercheur au CREG (Centre de Recherche en Économie de Grenoble) et responsable du Master Stratégies économique du Sport et du Tourisme. Ses recherches, ancrées dans une...

Extension du domaine du freeride

Extension du domaine du freeride

A l'occasion de la Red Bull Rampage dont l'édition 2021 aura lieu ce soir, 18h dans nos contrées et en direct sur redbull.tv, nous mettons en accès libre, une analyse VISION qui date du 6 novembre 2017 mais qui n'a pas pris une ride. Le sujet, le freeride.......

Explorez le sport de demain !

Avec les abonnements PRO

  Les incontournables

Restez inspiré !

Recevez nos analyses gratuitement tous les 15 jours. 

Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte.

Share This