Arts visuels et expression corporelle : le ski freeride sublimé

19 Oct. 2014 | Culture sportive, Glisse, Outdoor, Ski & Snowboard

Le visuel est un des fondamentaux des sports dont on parle ici sur codezero. Le visuel, bien avant une quelconque hiérarchie ou un classement, est la colonne vertébrale de l’esprit de ces sports et la manière dont leur culture se transmet. Je ne vais pas m’étendre sur ce film – je vous laisse déguster – mais c’est sans doute le plus beau et le plus évocateur qu’il m’ait été donné de voir. Jusqu’ici, sur le pur plan de l’esthétisme c’est sans doute Candide Kamera 2 qui restait mon préféré. Il est évident qu’ici, l’évolution de la technologie de prise de vue (caméra, drone, post-production) a permis ces dernières années un extraordinaire bon en avant qualitatif mais il y a aussi la manière dont tout ceci a été employé, imaginé. La direction artistique du film ne s’est pas laissée dépasser et a magnifiquement exploité les considérables moyens de productions

On doit cette pépite à Nick Waggoner & Mike Brown de Sweet grass productions pour le compte de Philips TV et des skis Atomic. Ils ont su véritablement sublimer le ski. J’ajouterai pour finir que ce n’est pas le premier film à utiliser ce genre de technique (l’éclairage par LED sur le rider), il y avait eu il y a deux ans un très beau film de snowboard, Nowness, on a également pu voir une séquence en VTT, je pense enfin à ce film de surf réalisé au Maroc pour cette dernière initiative par l’équipe de Band-Originale.

  À lire sur Codezero 

Everest, parabole du sport de demain. Il nous prédit la saturation

Everest, parabole du sport de demain. Il nous prédit la saturation

Everest, ressaut Hilary, dernière difficulté avant le sommet. Nous sommes ici à plus de huit mille mètres, dans une zone considérée comme potentiellement mortelle. Le vent, le froid, le rocher, la pente, la neige et le manque d’oxygène, tout est défavorable à...

Sex testing

Sex testing

Jusqu'à présent, le sport a toujours été un monde d'hommes, pensé pour les hommes et structuré autour des valeurs masculines. Depuis Katrine Switzer, et l'épisode du marathon de Boston en 1967, les choses ont changé, mais finalement si peu. Les stéréotypes sont...

Explorez le sport de demain!

Abonnez-vous aux analyses VISION

  Les incontournables

Share This