Le skate, l’éducation des filles, l’Afghanistan et ce que l’on peut faire avec le “sport”

1 Sep. 2021 | Analyses VISION, Culture sportive, Sports urbains

L’histoire de l’association Skateistan a été abondamment relatée. En 2007, un skateboarder australien Oliver Percovich arrive en Afghanistan avec trois planches de skateboard dans ses bagages. Très vite, il se rend compte que le skate suscite l’enthousiasme et intéresse les jeunes enfants de Kaboul, aussi bien les filles et les garçons. L’idée de Skateistan prend forme, elle devient une ONG en 2009 et ouvre sa première « école » à Kaboul, puis une autre à Mazar-e-Charif. Une troisième sera créée à Bamiyan, dans l’une des régions les plus pauvres d’Afghanistan, en août 2019. Les élèves l’école s’initie au skate mais c’est un moyen de les emmener vers l’éducation....

CET ARTICLE EST UNE ANALYSE VISION



LES ANALYSES VISION SONT DÉDIÉES AUX ACTEURS ÉCONOMIQUES QUI SOUHAITENT ÊTRE INSPIRÉS ET ACCOMPAGNÉS PAR L’AGENCE DANS LEURS PROJETS D’INNOVATION.

Share This