Suite de notre série sur l’art du récit, qui regroupe des extraits de vidéos que nous voyons dans le cadre du travail de fond (veille, détection, analyse, réflexion, prospective) réalisé par l’agence et qui à nos yeux se détachent du lot mais qui ne débouchent pas forcément sur une analyse ou une réflexion de fond.

L’incroyable évolution (pour simplifier et sans trop remonter dans le temps du 16 mm au numérique d’aujourd’hui) des moyens de captation, de réalisation et de diffusion (le net…) a permis depuis une grosse dizaine d’années une multiplication exponentielle des sorties de films mais aussi de vidéos plus courtes mais tout aussi ambitieuses. L’idée est donc de les mettre en valeur.

Ce film est issu de la série « The scent of life, by Acqua di Gio ». Il met superbement en scène le patineur de vitesse américain Joey Mantia sur la glace du lac Baïkal. En le sortant du cadre compétitif auquel appartient l’athlète, le réalisateur s’offre ainsi la possibilité d’aborder le rapport au geste, le rapport à la vie qui cadre bien évidemment avec l’image que souhaite donner la marque. Le sport peut être aussi romancé, c’est même l’un des objectifs du story-telling. Le sport de compétition est une source d’inspiration, on peut aussi explorer son autre facette.