La vision du sport « moderne » date du 19 ème siècle. Changeons la

20 Mar. 2019 | Analyses VISION, Culture, Prospective

 

Archives Codezero.  22 octobre 2016. Analyse VISION en libre accès.

La vision du sport « moderne » date du 19 ème siècle. On la doit à des personnalités comme Pierre de CoubertinHenri Didon (plus vite, plus haut, plus fort, c’est lui) ou Friedrich Ludwig Jahn

Il est utile de se plonger dans leur biographie, pour comprendre. La perspective permet de mieux appréhender combien le siècle et demi qui nous sépare a peu changé le sport (hormis sa commercialisation à outrance) tandis que le monde – occidental au moins – et la société se métamorphosait. Ils étaient visionnaires, mais nous sommes en 2016.

Encore fois, il ne s’agit pas de dénoncer obligatoirement et unilatéralement l’univers sportif moderne et la nature même de la compétition, plutôt de constater que ce schéma qu’on nous présente depuis la nuit des temps comme un modèle de vertu est hautement critiquable et que les nouvelles tendances du sport, ce que nous appelons les sports alternatifs, ne sont pas des modes éphémères mais le symptômes d’un changement profond.

Nous écrivions récemment : »La liberté, la créativité et le goût du beau geste ont remplacé le culte de la performance, le résultat comme unique horizon du sport et la quête de médailles. La chorégraphie a pris la place de la mesure de la performance physique, la recherche de la sensation a supplanté l’effort, la nature s’est substitué aux pistes des stades, les gymnases où les terrains délimités. »

 

CET ARTICLE EST UNE ANALYSE VISION



LES ANALYSES VISION SONT DÉDIÉES AUX ACTEURS ÉCONOMIQUES QUI SOUHAITENT ÊTRE INSPIRÉS ET ACCOMPAGNÉS PAR L’AGENCE DANS LEURS PROJETS D’INNOVATION.

Share This