Ce post n’a absolument aucun rapport avec l’actualité, précision faite si vous étiez tenté d’en trouver un. C’est le très beau trailer d’un documentaire, sorti en 2011, et qui abordait un sujet très sensible, à savoir la suprématie blanche dans le surf. C’est intéressant à nos yeux, à double titre. Ce genre de film permet d’accepter que l’histoire du surf n’est pas lisse et idéale, il nous intéresse aussi sur le rôle des  médias de surf (mais c’est valable aussi pour les sports comparables, peut-être moins le skate) qui se sont souvent tenus à la narration d’un monde sans aspérité ni conflit.

Ce documentaire se concentre sur l’histoire riche mais peu connu des afro-américains surfeurs, en montrant comment l’activité a été très souvent associée au clichés de l’homme blanc, blond, et si possible Californien. Une vision limitée de la réalité.

whitewashCe que le film a suscité :

« It has the Power to shock… » ~ The New York Times

« A proficient portrait of how increased social, economic, and geographic opportunity
fosters diversity—in life and out on the waves. » ~ The Village Voice

« Tense… segregation defying… will doubtless wash up on tube shores. » ~Variety
« You’ve got to see this film… » ~thegrio.com

« A fascinating look at a little-explored topic that it simply demands to be
seen… and then discussed! » ~James Van Maanen, TrustMovies

« Smoothly edited, smart without being imposingly so… feels simultaneously dense
with information and analysis and as pleasantly breezy as a day at the beach » ~Slant Magazine

« Positions surfing as a sport and lifestyle that reflect racial complexity. » ~USA Today

« This documentary will entertain you while making you aware of the tremendous contributions black athletes have made to advancing the stakes and thrills of surfing. » ~Jennifer Merin, About.com Guide