La bibliothèque Codezero. Suggestions pour l’été 2020

5 Août. 2020 | Culture sportive, Prospective

 

Une partie de notre travail consiste à nous documenter sans cesse. Pas uniquement sur le sport, mais sur tout ce qui peut alimenter nos échanges et nos réflexions. Voici une liste de livres qui nous ont marqués, influencés. Ils n’ont pas tous été publiés en 2020, mais valent tous la peine d’être lus cet été. C’est d’ailleurs ce que l’on va faire pour les derniers achetés.

 

Manières d’être vivant de Baptiste Morizot. L’auteur, vu à la Grande Librairie prône un autre regard sur le vivant. Sa réflexion est très inspirante. La nature n’est pas un décor.

Les hommes lents de Laurent Vidal. Et si on remettait en cause le mythe de la vitesse ? Le sport est évidemment concerné.

Face à la puissance de François Jarrige et Alexis Vigneron. Tout comme le précédent titre, celui-là interroge la puissance. C’est aussi un essai documenté sur l’histoire des énergies. Passionnant.

Résonance d’Harmut Rosa. Une réflexion sur le rapport au monde. Le thème de la résonance nous a beaucoup inspirés.

Philosophie de l’effort d’Isabelle Queval. Un essai sur l’effort. Un livre incontournable à nos yeux

Le sport porte en lui le tout de la société d’Edgar Morin. Dans la très belle collection Homo Ludens, la pensée d’Edgar Morin.

J’aime le sport de petit niveau de Boris Cyrulnik. Rien que le titre rend la lecture de ce court ouvrage indispensable.

L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme de Max Weber. Les critiques portant sur le sport de haut niveau le comparent au capitalisme. Raison pour lire ce livre qui porte sur les valeurs morales de la société.

Le coureur et son ombre d’Olivier Haralambon. Un poète sur un vélo. Un auteur qui rend le vélo de route, et même l’effort brut, passionnant

Le culte de la performance d’Alain Ehremberg. Un ouvrage dense, puissant, qui nous a marqués.

Ce qui commence et ce qui finit de Tristan Garcia. Garcia, philosophe, avait écrit sur l’intensité. Celui-là, on le lit en août…

L’éloge du carburateur de Matthew B Crawford. Un livre, en fait un essai sur le travail, sur le rapport à l’objet aussi. Incontournable.

Rendre le monde indisponible d’Harmut Rosa. Encore le rapport au monde. Si vous êtes passionnés de montagne, de mer, que le rapport à la nature vous interpelle, lisez ce petit livre.

La vie liquide de Zygmunt Bauman. Décrit un changement global de société et de valeurs. Limpide.

Traité de zen et de l’entretien des motocyclettes de Robert M Pirsig. Un classique.

La raison des sports de JM Faure et Charles Suaud. Ouvrage très documenté, passionnant quoiqu’un peu aride. Un ouvrage clé pour qui prétend parler de sport

Éloge de l’insécurité d’Alan Watts. Alan Watts, penseur marquant à la voix envoutante. L’instant présent notamment.

Une nouvelle terre de Dominique Bourg. Les idées de Dominique Bourg sont assez radicales, mais aujourd’hui il faut tout envisager avant de faire des choix

Surf à contre-courant sous la direction de Ludovic Falaix. Ouvrage très documenté, passionnant, dirigé par Ludovic Falaix, surfer et maître de conférences qu’on salue au passage

Les cultures du volant au XX et XXIe siècles. Pour anticiper l’avenir, c’est notre sentiment, il faut étudier les raisons pour lesquelles le présent a eu lieu.

Le pouvoir des liens faibles d’Alexandre Gefen et Sandra Laugier. Comprendre ce qui se passe aujourd’hui.

Waterman de David Davis. La vie du Duke, le premier surfer vraiment connu. Un ouvrage que nous a conseillé Peyo Lizzarazu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  À lire sur Codezero 

Explorez le sport de demain!

Abonnez-vous aux analyses VISION

  Les incontournables

Le sport et nos identités multiples
Le sport et nos identités multiples

La relation entre les pratiquants et le sport s’est inversée. Avant, on choisissait, on « embrassait » et on s’adaptait à une « discipline » unique, aujourd’hui, on passe d’une pratique à une autre en fonction d’une « intention » qui peut varier d’un jour à l’autre,...

Share This