SEAMLESS HAUTE COUTURE.

Salomon ME:sh®

Le matériel outdoor vit une révolution des œillets avec des produits qui comportent de moins en moins – ou pas du tout – de coutures. Les chaussures de running sont les têtes de pont de cette évolution technologique. Le pied, organe éminemment complexe pour le déplacement et la performance doit conserver sa proprioception. L’interface avec le sol, donc la chaussure, se doit d’être la plus adaptative possible. L’idée est de proposer des produits de running conçus comme des secondes peaux, au plus proche du pied et des sensations. Les plus grandes marques ont déjà basculé sur ce procédé de fabrication qui fait naitre des chaussures au design extrêmement fluide, au confort inégalé. En trail running, le seamless commence à se propager dans les gammes. Salomon, avec son projet ME:sh, dont l’idée initiale était de produire des chaussures quasi sur-mesure et sans coutures, s’est servi de l’expérience de ce programme pour lancer des productions seamless. L’écart va se creuser entre les marques qui auront cette technologie, et les autres, même si l’ancien savoir-faire produit d’excellentes chaussures encore totalement d’actualité en terme de fit et de rendement. Attention toutefois au seamless non maîtrisé, ce procédé est, en effet, peu durable sur les chaussures de trail running. Une certitude, il y aura un « avant » et un « après » seamless, les avancées en termes d’esthétisme et d’expérience utilisateur sont bien réelles.

De l’inspiration régulière
au service de votre réflexion
stratégique.

Recevez gratuitement les analyses de Codezero, 2 fois par semaine.