LAME DE FOND… EN CARBONE.

Nike Vaporfly®

On ne sait plus si c’est un coup de maitre marketing ou un bouleversement technologique : assurément les deux ! Depuis Breaking2 et le passage sous les deux heures en marathon de Eliud Kipchoge, la désormais mythique chaussure Nike Vaporfly avec lame carbone intégrée est devenue un indispensable du haut niveau. À condition d’avoir une foulée élaborée et de courir au-delà de 15 km/h, le gain de vitesse est généralement attesté par une pluie de nombreux records du monde. Depuis la révolution Nike, Hoka One One (qui a battu le record du 50 miles avec Jim Walmsley), Asics, Adidas, Saucony, Brooks, New Balance, On Running… tous sont passés à la lame carbone. Certains crient au dopage technologique et demandent aux fédérations de fortement encadrer l’accès et le développement de ces produits. Ce saut technologique bouleverse les références habituelles du haut niveau, comme a pu le faire en leur temps les combinaisons en natation, certains vélos, raquettes de tennis, plaques de fixations dans le ski… Comment comparer les anciens records avec ceux d’aujourd’hui, quels sont les athlètes avantagés par les équipementiers, chaussures ou ressorts ? La technologie a toujours été un vecteur de rebond de performance, les marques avec la lame carbone écrivent une nouvelle histoire. 

← précédente                                                                     suivante →

De l’inspiration régulière
au service de votre réflexion
stratégique.

Recevez gratuitement les analyses de Codezero, 2 fois par semaine.