I love the Seaside. Le surf, l’Europe et la nouvelle culture maritime

par

22 Juil, 2016

En mars 2014, nous avions publié un billet intitulé “C’est l’heure de la culture maritime post-moderne” à la suite de la sortie du trailer du documentaire “The Young, the old and the sea” qui abordait ce que nous pensons être une nouvelle forme de rapport à la mer, celui qu’entretiennent les surfers, les windsurfers, les kiteboarders, entre autres.

Nous n’avons cessé de traiter depuis le sujet sous divers angles. Nous vous invitons d’ailleurs à lire “Comment ira t-on en mer en 2030“.

I love the Seaside est un projet éditorial, un guide de voyage pour tout dire, mené parAlexandra Gossink, devenu réalité grâce à un crowdfunding bien mené et qui aborde précisément le sujet, et qui montre également que l’intérêt des “riders” va plus loin que le lineup, lieu où déroule les vagues. D’ailleurs Konbini vient d’en parler.

I love the seaside est centré sur l’Europe et d’une certaine manière traite de la culture européenne du surf, et de la glisse en général. Sujet qui nous tient également à coeur. Oui, la culture européenne et le surf sont compatibles

Sur le même thème

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

De l’inspiration tous les 15 jours dans votre boîte mail

* Ces deux champs sont recquis pour valider votre inscription. 

Offres d’emploi Sportyjob

Partager cette analyse

Restez inspiré !

Recevez nos analyses gratuitement tous les 15 jours. 

Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte.

Share This