I love the Seaside. Le surf, l’Europe et la nouvelle culture maritime

22 Juil. 2016 | Culture sportive, Glisse, Tourisme

En mars 2014, nous avions publié un billet intitulé « C’est l’heure de la culture maritime post-moderne » à la suite de la sortie du trailer du documentaire « The Young, the old and the sea » qui abordait ce que nous pensons être une nouvelle forme de rapport à la mer, celui qu’entretiennent les surfers, les windsurfers, les kiteboarders, entre autres.

Nous n’avons cessé de traiter depuis le sujet sous divers angles. Nous vous invitons d’ailleurs à lire « Comment ira t-on en mer en 2030« .

I love the Seaside est un projet éditorial, un guide de voyage pour tout dire, mené parAlexandra Gossink, devenu réalité grâce à un crowdfunding bien mené et qui aborde précisément le sujet, et qui montre également que l’intérêt des « riders » va plus loin que le lineup, lieu où déroule les vagues. D’ailleurs Konbini vient d’en parler.

I love the seaside est centré sur l’Europe et d’une certaine manière traite de la culture européenne du surf, et de la glisse en général. Sujet qui nous tient également à coeur. Oui, la culture européenne et le surf sont compatibles

  À lire sur Codezero 

La disqueuse est-elle l’avenir du nautisme ?

La disqueuse est-elle l’avenir du nautisme ?

Il y a beaucoup d’enseignements à retirer de ce petit film dans lequel on voit deux surfers remettre en état un vieux bateau, puis partir à l’aventure au large de la côte californienne. Nous y voyons à minima une piste de réflexion, une idée parmi d'autres pour...

Le vélo change peu à peu de costume

Le vélo change peu à peu de costume

Ce clip est un des éléments du plan de communication de la marque Specialized pour son nouveau modèle, le Diverge. Specialized est un marque américaine d'envergure mondiale, un des leaders du marché du vélo. Ce modèle n'est ni  un vélo de route, ni un vtt, ce n'est...

Trouvez l'inspiration! Abonnez-vous aux analyses VISION

  Les incontournables

Share This