Cultiver sa différence

5 Juin. 2015 | Digital, Glisse

Clark Little a été le premier à « voir » le shore break, cette vague petite (ou grosse…) qui casse juste au bord de la plage, comme un authentique « sujet » et a passer son temps à le photographier sur toutes les plages autour de chez lui.

A l’heure où tout le monde prend des photos ou filme… la créativité, la qualité du regard que le photographe (où le cadreur) pose sur un sujet, sa capacité à ne pas voir les choses comme les autres où à déceler ce que les autres ignorent, seront toujours les vertus qui le feront sortir du lot ou pas.

C’est valable aussi pour l’écrit, pour le contenu dans son ensemble. Cultiver sa différence, c’est aussi l’esprit de codezero, producteur de contenu.

Trouvez l'inspiration! Abonnez-vous aux analyses VISION

  A la une

Comment la voile s’est miniaturisée en 30 ans.
Comment la voile s’est miniaturisée en 30 ans.

Le nautisme est aujourd’hui en pleine mutation. Si la voile fait toujours rêver, posséder un voilier n’est plus un but. Les dernières décennies sont marquées en effet par le développement de pratiques plus individuelles, plus engagées, plus légères et plus mobiles. Il...

Marchandises émotionnelles
Marchandises émotionnelles

BMW est une marque allemande aussi réputée pour ses automobiles que pour ses motocyclettes. En moto, c'est la fiabilité, la rigueur toute germanique dans la manière de concevoir un produit fonctionnel avant tout, qui a fait sa réputation et son identité de marque....

Ce n’est pas grave d’aimer le football
Ce n’est pas grave d’aimer le football

Oui, vous lisez bien, le titre de cette réflexion est bien « Ce n’est pas grave d’aimer le football ». Nous entrons sur le terrain. C’est une suite logique, le résultat d’un cheminement. Ce titre fait référence à un très beau documentaire réalisé par Hervé Mathoux, le...

Share This