En CrossFit, les femmes ne sont pas des “petites choses fragiles”

29 Mar. 2018 | Analyses VISION, Culture sportive, Fitness, Fitness & Bien-être, Prospective

La place des femmes dans le sport évolue, à l’image de ce qui se passe dans la société. Dans le bon sens mais finalement assez lentement.

On peut penser et souhaiter que tout ceci s’accélère. L’affaire est en cours, des chiffres en témoignent, les signaux faibles se multiplient. Les femmes et hommes auront sans doute toujours des aspirations différentes, parce que leur sensibilité, leur lecture du monde, mais aussi leurs capacités ne sont pas les mêmes, il faut tout de même s’attendre à ce que les stéréotypes passent à la trappe.

Un principalement : le cliché de la femme « fragile », en tout cas, à minima, la femme cantonnée dans des sports « qui lui conviennent ». A ce sujet, quand certaines fédérations en sont encore à se dire comment mettre « féminin » derrière leur pratique pour avoir l’air dans le coup, vendre des licences, et pour le compte être définitivement à côté de la plaque, d’autres disciplines permettent aux femmes d’être ce qu’elles veulent. Pendant qu’ici, on cherche à les faire entrer dans le sillage des sports chers à Coubertin (qui n’avait que faire des femmes dans le sport), elles se positionnent massivement sur des tendances nouvelles. Des marques comme Reebok, Nike, Under Armour ont bien saisi ce qui se passait.

 

CET ARTICLE EST UNE ANALYSE VISION



LES ANALYSES VISION SONT DÉDIÉES AUX ACTEURS ÉCONOMIQUES QUI SOUHAITENT ÊTRE INSPIRÉS ET ACCOMPAGNÉS PAR L’AGENCE DANS LEURS PROJETS D’INNOVATION.

Restez inspiré !

Recevez nos analyses gratuitement tous les 15 jours. 

Merci ! Votre inscription a bien été prise en compte.

Share This