Une fois de plus, peut-être celle-ci encore plus que les précédentes, la vidéo de Candide Thovex fera plusieurs fois le tour du web pour ne pas dire le tour du monde.

Dans un monde où une image chasse l’autre à un rythme toujours plus effréné Thovex produit de la performance sportive et « artistique » (wikipédia : une performance artistique est une action artistique comportementale entreprise par un (ou des) artiste(s), face à un public) tour à tour exceptionnelle sur le plan de la réalisation d’un geste, très souvent poétique. Il sort largement le ski de son contexte purement sportif dans le sens où on l’entend habituellement, c’est à dire celui du résultat chiffré.

Thovex réussi la synthèse parfaite entre le geste et le plaisir et ce qu’il nous offre, ce qu’il donne à voir rencontre un (très) large public. Ce qu’il fait touche les gens à un niveau émotionnel, Audi l’a bien compris.

Le sport est aussi un jeu nous dit aujourd’hui Thovex, qui par ailleurs a eu son lot de réussite dans la sphère purement compétitive, le sport est aussi un art ou à minima une démarche esthétique, une expérience, une parenthèse, une recherche, nous vous invitons à ce titre à voir et revoir – mais on aurait pu citer Few Words aussi – Kandide Camera 2 (visible ci-dessous), toujours une référence à nos yeux.

« Pas de règle, pas de ligne à franchir ni de point à marquer, pas de chronomètre, pas de juge, pas d’arbitre, pas de carton de couleur, pas de classement. Juste vous et votre liberté… » C’est l’idée… Le sport est ce que vous en faites.

Tout comme Kelly Mc Garry dont nous parlions hier, Thovex est une exemple et une source d’inspiration plus qu’un simple « champion ». YouTube rendra t-il d’ailleurs les « titres » désuets…