Au revoir monsieur Poulidor

13 Nov. 2019 | Vélo

La grande force de Raymond Poulidor, icône du sport français, est d’avoir rendu le sport « sympathique ». Il fut plus qu’un grand champion parce que l’image de l’homme a dépassé celle du simple cycliste. Finalement il nous dit beaucoup sur notre rapport au sport. La victoire ne suffit pas ou dans son cas, l’inverse. Poulidor a su dépasser « le gain de cent parties… » Non, Poulidor n’était pas l’éternel second, mythe figé par les automatismes faciles du journalisme et une vision de la victoire qui exclue le reste. Pour être second, souvent, il faut être un très, très grand champion.

  À lire sur Codezero 

L’Europe pourrait incarner un surf en phase avec son époque

L’Europe pourrait incarner un surf en phase avec son époque

Bella Vita est un film de surf sorti en  2013. Le fait qu'il soit en accès libre sur le net est une bonne occasion de le revoir et de comprendre en quoi il est différent et intéressant. Ce film italien, réalisé par Jason Baffa, renverse les codes. Sa base line était...

Hors du stade, la saison. L’été outdoor

Hors du stade, la saison. L’été outdoor

Il y a l'histoire du sport et celle du tourisme qui s'entrecroisent. Il est question aussi de lieux et de saisons. Luc Bouvier, Insider du Think tank Codezero, géographe et montagnard, revient en arrière, décrypte pour nous cette équation à quatre variables et nous...

Trouvez l'inspiration! Abonnez-vous aux analyses VISION

  Les incontournables

Share This