Evidemment, il n’est pas question ici de comparer une publicité réalisée pour une multinationale et formatée pour une cible mondiale, à un clip réalisé avec beaucoup moins de contraintes purement marketing. La cible n’est pas la même, quoique, le but n’est pas le même en tout cas. On remarquera juste le rythme de celle-ci, la montée en intensité, donc l’impact.

Vous noterez aussi que Jamie O Brian brûle l’ASP Rule Book. Le geste n’est pas anodin, c’est aussi une manière de vous démontrer que l’ASP ne résume pas le surf comme je l’écrivais dans le post précédent. Et Red Bull sait jouer de cette corde là… Pas Samsung visiblement

Evidemment, on n’est pas dans le même contexte, mais je préférais vous laisser avec un clip un peu plus disruptif pour ne pas dire subversif. Il a été réalisé par Vincent Laforêt qui lors de ses deux films avec J.O.B, a su apporter un regard vraiment différent sur le surf.