La manière dont le bateau est généralement mis en scène est très souvent conventionnelle, elle est parfois caricaturale. Evidemment, dans le cas qui nous concerne, l’association du motoryacht avec le luxe est automatique et évidente. Ce genre d’engin est une sorte de show room du luxe.

En voile, c’est un peu différent. la voile est plus directement liée à l’élégance, à la liberté, quelque fois à la réussite, ce qui revient quelquefois à parler d’art de vivre, le luxe n’est jamais loin. Madame B for Bank en est un exemple. C’est cependant plus souvent l’image d’un couple, la quarantaine, qui est mis en avant, ce qui dans l’absolu n’est pas en adéquation avec la clientèle généralement plus âgée.

Ce film n’est pas exempt de défauts, il cultive lui aussi nombre de clichés mais il a bon nombre de mérites : il suggère davantage qu’il ne montre, en additionnant beaucoup de plans très serrés, en jouant beaucoup la carte du bokeh (le flou de profondeur de champ), les cadrages sont très déstructurés, et l’image, toujours en mouvement donne un indéniable dynamisme au film et une touche très cinéma. Enfin, la place de la femme est très différente de ce que l’on voit habituellement. Moins femme trophée (pas de robe du soir, pas de maquillage, pas de décolletée généreux), plus sportive, plus active, plus moderne (maillot pull-in). Décalée dans le bon sens du terme.

On ne sait rien de ce clip, des raisons qui font qu’il est réalisé avec tant d’audace. On retiendra toutefois la manière d’amener à l’écran l’eau, la puissance, la technicité, les matières, le mouvement, le luxe, la féminité,  cette belle façon dynamique de filmer la mer et de montrer un bateau. Bonne inspiration assurément.

Nomade est un yacht de 36,4, à l’allure extérieure quasi-militaire, conçu par Tansu Design

email

One Response to Comment renouveler l’imaginaire du bateau

  1. Étonnant, créatif….un bijou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *