L’une des idées reçues la plus répandue parmi les tenants du sport traditionnel est que les sports de glisse ou les autres disciplines alternatives (nous avons pour une fois utiliser le mot « extreme » dans le titre pour faire plaisir au robots de Google) n’ont pas vraiment d’audience. C’est une des raisons pour lesquelles la télévision ne s’y aventure pas réellement préférant pantoufler tranquillement avec les sports de masse, les pratiques implantées dans les esprits depuis des décades comme le football, le rugby ou la F1 pour lesquelles les audience sont censées être plus grandes et plus stables.  Raison pour laquelle, la TV perd du terrain notamment chez les plus jeunes qui lui préfèrent le net mais ça c’est un autre aspect du problème.

Ces disciplines en rupture avec les sports traditionnels, attirent un public jeune, elles produisent un spectacle facilement « lisible » qui génèrent des grosses émotions, elles peuvent se déplacer sur le terrain urbain et sont capables d’aimanter une cible plus large. Plusieurs épreuves de descente ou de Slopestyle en VTT ont été organisées en ville, avec des retombées très conséquentes sur les réseaux sociaux, et maintenant à la TV.

Cette vidéo montre que des concepts étonnants peuvent être mis en place. Au plus près du public, comme dans un centre commercial. Cette proximité avec le lieu de consommation devrait aussi réfléchir les spécialistes du marketing « instore ». Sans compter le fait que l’événement a une deuxième vie sur internet.

email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *