Nous avons déjà eu l’occasion d’aborder ce sujet, à nos yeux, le terme « sport extrême » est à double tranchant. Mais ce post n’est pas l’occasion de relancer le débat, juste de vous passer cette vidéo de speed riding et justement, de remettre le mot « extrême » dans son vrai contexte, celui d’une pratique en elle-même très radicale ou poussée à son paroxysme. C’est la maîtrise et le haut niveau qui doivent être en valeur et non pas le risque mortel. Il est sans doute temps de dépasser les raccourcis (adrénaline, repousser les limites) pour parler en profondeur de ces disciplines et des gens qui les pratiquent avec toute l’envergure qu’ils méritent.

email

2 Responses to Remettons l’extrême dans son contexte

  1. Entièrement d’accord. D’autant que en chaque personne il y a un avis différent sur LA Limite. Mais un avis plus général sur l’exploit.n oublions pas que une discipline quelle qu elle soit est un moyen d’expression pour le pratiquant. Seul habilité à déterminer ou est l extrême, du moins le sien. Bref patata …liberté d’expression, c’est bien l’moment!!

  2. Thierry dit :

    100% d’accord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *