Théo Sanson a établi un record en slackline avec une trajet de près de 500 mètres entre deux « tours » rocheuses de l’Utah. Comme il est dit en commentaires sur vimeo, mettre en place la ligne était déjà un premier exploit.

Ce type de démarche est représentative à nos yeux de l’identité particulière des sports alternatifs.

  • Le site est exceptionnellement beau.
  • Le rapport à la nature fait partie des paramètres.
  • Il y a une volonté d’aller plus loin, de repousser les limites mais c’est à lui-même que se mesure avant tout le « personnage » qui ne peut se réduire au seul statut d’athlète.
  • La mise en images n’a pas été laissée au hasard. Camp 4 Collective est une des prestigieuses société de production du secteur. Le visuel est à la hauteur…
  • Même s’il est fort possible que ces images soient « exploitées » ensuite, ceux qui ont financé cet événement (si tel est bien le cas ce qui n’est pas sûr, nous n’avons pas cherché à savoir d’ailleurs), ne sont pas invités dans le visuel

On appréciera la référence de la bande son….

email
Tagged with →  

2 Responses to Record en slackline. Pour la beauté du geste et sans sponsor envahissant

  1. Oui j’ai vu c’est ouffissime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *