Portrait de Tyler Hatzikian pour la communication de la marque de vêtement Matix . Vous allez pouvoir constater les liens entre le surf et ce qu’il est convenu d’appeler la custom culture, qui se traduit notamment aux USA par les hot-rods, quasiment inexistants en Europe. Par contre, les connections entre le surf et les nouvelles tendances de la moto commencent à être une réalité en France. Je pense au Festival Wheels & Waves qui a lieu chaque année à Biarrtiz. C’est justement l’un des thèmes traités régulièrement dans ces colonnes.

Tyler fait également partie de ceux qui donnent vraiment une autre dimension au longboard.

email

2 Responses to Surf, custom culture et surfwear : l’influence californienne

  1. […] Je n'ai pas grandi dans l'obsession des Etats-Unis mais je fais partie d'une génération qui pouvait rêver de l'American Way of Life, des grands espaces, de la côte ouest et ses spots de surf, de la…  […]

  2. […] à la tête d’une petite entreprise familiale de refit automobile. Le parallèle avec Tyler Hatzikian est flagrant. Une nouvelle fois, on retrouve le rapport à l’objet, au bel objet, le travail […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *