Constatons d’abord le très bel intitulé « Montagne en scène« , titre à double fond de cette manifestation qui dans une certaine mesure me rappelle les « galas de la montagne » qui avaient lieu salle Pleyel à Paris aux débuts des années 80 et qui à l’époque étaient une fenêtre ouverte sur le monde pour les parisiens en mal de cette évasion là. Dans le même ordre d’idée, on pourra se rappeler sans nostalgie d’ailleurs puisque le web favorise l’accès à tant de contenu sublime, les Carnet de l’Aventure, si mes souvenirs son bons sur la « deuxième chaine ».

J’aurais sans doute l’occasion de revenir sur le sujet puisque j’ai commencé la lecture de « La face obscure de l’élitisme sportif » de Stéphane Proia, en attendant, je me contenterai de vous inviter à « jouir sans entrave » de cet extrait. Si je me permets le parallèle avec l’élitisme sportif alors même que dans une certaine mesure ces images en sont le reflet, c’est qu’elles matérialisent le plaisir de l’immersion dans la nature, la recherche de ses limites, une volonté d’esthétisme, et non pas forcément la domination ou le défaite immédiate sur « l’autre » comme unique but du geste sportif.

Ce que l’on voit ici, c’est une autre proposition sportive et que c’est de cette proposition là dont on parle dans codezero.

Que pourrais-vous dire d’autre en cette presque mi-octobre. Beaucoup de projets sont dans les tiroirs, les idées de sujet s’empilent, l’intérêt du blog est grandissant, sa dimension de think tank donne à réfléchir et à échanger, je pense que il y aura une v2 dès début 2015, et de nouvelles signatures pour enrichir la réflexion. Merci de votre fidélité, faites tourner l’adresse, partagez les posts sur les réseaux sociaux, likez la page FB, suivez nous sur twitter car je retwette pas mal de choses dont je n’ai pas le temps de parler ici et inscrivez vous pour recevoir les news.