Nous avions déjà abordé le sujet avec le post « Les italiens inventent le film d’auteur en surf » mais comme ils ne sont pas le seuls, nous avions attiré votre attention sur le travail de Tomtombottom et de Romain Juchereau.

Nous revenons toutefois sur les réalisations de Block Ten avec ce très beau trailer qui montre une fois de plus qu’il ne suffit pas d’avoir une caméra pour faire un film mais que le résultat est bien une question de perception et d’écriture. Ici, chaque plan est très soigné, il y a un vrai partie pris esthétique, l’élégance et la lenteur font partie de l’équation de départ.

Petite aparté professionnelle, à l’heure du brand marketing, il faut savoir qu’aujourd’hui il devient très dur de se faire une place au soleil sur le net. Activer une communauté, éventuellement en sortir pour aller séduire un public plus large, peut se faire, au moins dans les univers qui nous concernent, au travers des vidéos. Chaque cas de figure implique une stratégie différente bien sûr, mais de nombreuses marques ont tendance à penser qu’il suffit de faire circuler des images « lambda » pour se doter d’une image de marque forte. Ce n’est hélas pas suffisant. Il faut être en accord avec sa communauté, la surprendre, renforcer la relation. Ca passe souvent par un vrai récit.

email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *