Feninger-Blue-orange-Feininger-1024x618

Dernière re-diffusion de la semaine avec ce post initialement publié le 10 Avril dernier. Il illustre parfaitement le coté disruptif de ce blog tout en affirmant, je confirme, j’ose pour tout dire, sa cohérence. On peut penser qu’il y a peu de points communs entre Lyonel Feininger, une moto vintage, un thèse sur l’importance de la quête esthétique et la mise en paysage dans l’outdoor ou un clip dans lequel Mercedès se sert du skate pour mettre en avant son image de marque. Ce n’est pas de cette façon qu’il faut considérer les choses. Il y a bien un fil conducteur entre tous les sujets dont on parle ici. La recherche de sens, la quête de sensation, la liberté et l’art en font partie. 

Dans mon précédent blog tendance bleue, entièrement dédié à la mer et à la photographie, je parlais évidemment d’art. A un moment ou à un autre, un photographe s’intéresse à l’art. La glisse est également très liée à des mouvements artistiques, la figuration libre pour ne citer qu’elle, c’est pour cette raison que  le blog codezero parle aussi d’art.

Lyonel Charles Feininger (New York, 17 juillet 1871-13 janvier 1956) est un peintre expressionniste et caricaturiste germano-américain qui n’a rien à voir avec la glisse mais ses oeuvres sur les voiliers que j’ai découvert très récemment m’ont vraiment marqué. Je me devais de partager. Par ailleurs, je vous rappelle que ce blog a vocation à être divergent, surprenant et disruptif.

Inspirée du cubisme, son travail est très épuré, mais si Feininger simplifie les formes, exploite la géométrie, il joue avec la lumière et les couleurs et nous livre un travail qui aujourd’hui encore semble très moderne.

C’est Delaunay qui lui révèle le travaille des cubiste à Paris en 1911. Feininger mis au pont à partir des acquis du cubisme une méthode très originale, ses tablaexu sont souvent construit à partir de triangles qui se superposent et qui à travers leurs transparences suggérent des plans successifs, donnant l’illusion de la profondeur et de la lumière. (source lankaart pour ce dernier paragraphe)

Le journal Liberation a consacré un sujet sur Feininger, il y est par exemple précisé qu’il a été musicien, dessinateur, menuisier, graveur, peintre et photographe, un pionnier de la bande dessinée, une figure de l’expressionnisme et un pilier du foyer artistique du Bauhaus.

Je vous invite aussi à suivre ce lien vers Art-days.

Feininger Fisher off the coast 1941

email

2 Responses to Les bateaux cubiques de Lyonel Feininger

  1. […] Dans mon précédent blog tendance bleue, entièrement dédié à la mer et à la photographie, je parlais évidemment d'art. A un moment ou à un autre, un photographe s'intéresse à l'art. La glisse est ég…  […]

  2. V. Maucort dit :

    C’est superbe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *