Le stand up paddle est le mariage d’un (grand) surf et d’une pagaie. C’est aussi la rencontre de l’univers du surf et de tout un monde lié à la « rame ». Notamment l’esprit du kayak. On en vient à l’outdoor dans sa signification la plus large, vers l’aventure et l’exploration.

Le stand up paddle pourrait bien se développer dans de multiples directions et c’est ça qui en fait son intérêt. Les modèles gonflables ouvrant des perspectives que le kayak (malgré les tentatives de Bic Sport avec le Yakka) n’a jamais pu offrir.

Ici, Luke Hopkins s’offre un des plus grand mascaret du monde, le Skookumchuck, en Colombie Britannique.