Life Cycles OFFICIAL Trailer from Life Cycles on Vimeo.

Nous avons vu il y a quelques jours, en quoi les valeurs de la glisse influençaient le vélo. Si nous devions conseiller à quelqu’un qui cherche à comprendre les nouvelles tendances du vélo, hormis le fait de lire le blog codezero.fr bien sûr, un film en particulier, ce serait sans doute Life Cycle. D’abord parce que c’est un des plus beaux films de mountain bike (vélo de montagne) jamais réalisé, ensuite parce qu’il traduit bien la mouvance en cours.

Effectivement l’engin a deux roues, un guidon et un pédalier, mais le parallèle s’arrête là. En effet, on peut faire aujourd’hui du vélo comme on fait surf, ou du snowboard. Je sais l’image n’est pas évidente mais c’est une question de sensation et d’attitude. Il n’est plus seulement question d’en « baver » dans les côtes mais de prendre des « G » dans les descentes. La tendance prend de l’ampleur depuis quelques années saisons (mais les vrais débuts sont plus anciens) et cet état d’esprit « new school », une expression qu’on pourrait traduire par nouvelle vague pour ceux qui souhaitent des parallèle avec le cinéma, ou New Deal pour que ça parle aux économistes, vient de l’univers de la glisse. Les nouveaux « riders » balayent les valeurs  du « vélo à la papa » pour en imposer d’autres, beaucoup moins figées. C’est en cela que le « gros vélo » est intéressant. Il bouge plus fort, il est connecté au tout-terrain et aux nouvelles tendances.