Les nouvelles possibilités offertes par la vidéo aujourd’hui (tournage simplifiée, coût moindre et résultat haut de gamme) combinées à la puissance du web et notamment des réseaux sociaux  (YouTube + Vimeo + Facebook + Twitter en particulier)  offrent aujourd’hui un moyen d’action marketing exceptionnel aux marques qui savent s’en servir.

L’univers du VTT a parfaitement saisi ces opportunités et en use régulièrement. Notamment pour les lancements produits puisque la vidéo permet à la fois de montrer en détail la nouveauté du moment, l’usage qu’on vous propose d’en faire, et cela au travers d’un leader d’opinion voire à un influencer haut de gamme comme peut l’être Brendan Fairclough, pilote de renommée internationale et membre, entre autre du team Scott. C’est même plutôt positif, double effet, pour l’image de marque. Tout ceci est finalement assez banal, mais la « présence » de Scott, vue de l’extérieur, m’a semblé très cohérente, et la visibilité des deux nouveautés le Gambler un vélo de descente et le Voltage, plutôt freeride a été très forte. Fairclough est un vrai « personnage » de la scène VTT, mais ce n’est pas non plus le rider le plus en vue, la concurrence étant rude. De même, Scott est un gros acteur, mais là aussi, il y a d’autres poids lourds en face.

Le tournage de cette séquence a eu lieu début juillet à Châtel, France et Morgins, en Suisse. Avec en guest star donc Brendan Fairclough, Nico Vink, Andi Tillmann and Vincent Tupin. Par contre, c’est important, elle ne résume pas à elle seule, ce qu’à fait Scott pour le présentation de ces deux modèles. Il y a d’abord eu des photos, qu’on a vu sur les principaux sites spécialisés, sur leurs pages FB et leurs comptes Twitter et du contenu filmé dont cette vidéo.

Il est encore un peu tôt pour dresser un bilan mais pour info, Scott a plus de 250 000 like sur sa page FB, 10 000 abonnés à sa chaine You Tube, 12400 followers sur son compte twitter, la vidéo enregistre un peu plus de 17 000 vues en 12 jours, Brendan Flairclouch a de son coté plus de 20 000 followers sur Twitter.