Archives codezero, billet initialement publié le 10 juillet 2014.

L’histoire, telle qu’elle est écrite par l’excellent magazine Moto Heroes est la suivante. « A Londres, une bande de potes monte un site internet communautaire axé sur la moto de caractère. Très vite, le succès les conduit à créer un événement… »  En fait, The Bike Shed est une sorte de moto club, mais un moto club par comme les autres. A l’heure d’internet, on a dépassé le simple fait de se rassembler dans une salle, dans un rade ou au coin d’une rue comme à Bastille dans les années 80. La moto a changé également. Effectivement, aujourd’hui, apparaissent des préparateurs, des stylistes, des bureaux de design, des marques de fringues, des boutiques, tout ce petit monde étant axé sur ce que l’on pourrait appeler une sorte de nouvelle contre-culture de la moto. Pour comprendre, il faut je pense vous sortir le terme « motard » de la tête. Non pas qu’il soit péjoratif, mais comment dire, il est restrictif.

Je dirais qu’aujourd’hui un certain nombre d’amoureux de la moto en tant qu’objet, ré-inventent la façon d’en faire. La moto est un jouet, un instrument pour se faire plaisir, la moto est un moyen d’expérimenter votre liberté. A un moment, on peut penser que l’idée de la moto s’est laissée d’une part enfermer dans la performance, avec pléthore de motos rapides comme des avions de chasse, la performance et la vitesse résumaient tout, et d’autre part, elle été kidnappée par ceux qui vous disait des phrases du genre « si tu n’aimes pas rouler sous la pluie, si tu ne roules pas par tous les temps, tu n’es pas un vrai motard ».  Ne vous marrez pas, c’est véridique. Bref, vous étiez coincé entre un mec en barbour gras monté sur une BMW (marque qui vient à peine de réaliser qu’il y a autre chose que la laideur dans la vie) et les speedés en Yamaha R1….

D’une certaine façon, la moto se réconcilie avec l’hédonisme, qui je vous le rappelle est une doctrine philosophique grecque selon laquelle la recherche du plaisir et l’évitement du déplaisir constituent l’objectif de l’existence humaine. D’une certaine façon, la moto se réconcilie avec le style qui n’est pas un pêché, je le rappelle au peuple français pour qui le design est un adjectif, c’est tout dire…

L’idée est de fabriquer de « beaux » objets, parce que l’esthétisme n’est pas un défaut, ou de le faire faire par des ateliers qui fleurissent un peu partout, à cheval entre le statut de préparateurs, de bricoleurs géniaux et de stylistes. La japonaise formatée, clonée en très grande série et en manque d’imagination, a du plomb dans l’aile. C’est le retour de la créativité, de l’audace, du design, de l’art même, de la belle matière, c’est le retour du vintage par exemple, du retour en grâce de Triumph ou des vieilles Husqvarna… mais aussi d’une certaine forme de modernité. Ce mouvement de fond n’est pas restrictif. Eh oui, il ne faudrait pas réduire tout ceci à une Harley.

Dans la foulée, de nouvelles communautés apparaissent. On en revient à Bike Shed.

Regardez cette vidéo. Il est temps de changer votre vision de la moto. Qui plus est, cette nouvelle « scène » moto est en partie très proche du mileu surf. Mais si vous lisez régulièrement le blog codezero, vous savez…

Sinon, cliquez ici : Contre-culture sur roues

email

8 Responses to La moto se réconcilie avec l’hédonisme

  1. […] L'histoire, telle qu'elle est écrite par l'excellent magazine Moto Heroes est la suivante. "A Londres, une bande de potes monte un site internet communautaire axé sur la moto de caractère. Très vit…  […]

  2. […] ce film résume assez bien l’affaire. On assiste à un net retour, un regain visible pour une certaine idée de la moto, une passion pour ce qu’elle représente plus pour ce qu’elle est dans […]

  3. […] La moto se réconcilie avec l’hédonisme […]

  4. J’essaie de récupérer les vision et lectures de codezero, plus ça va mieux ça va.
    Oui codezero est ou sera un média majeur de cette contre culture, c’est fou je remarque que pas mal de gens de tous horizons se décident à faire le pas , décider de passer au 2 roues, à moteur ou sans dailleurs!
    Peu sont conscients d’entrer dans un trip avec ses codes, l’inconscient collectif fait son travail.
    C’est bien comme ça,hédonisme et élitisme ne sont pas indissociable pour ma part
    D’ici 5a6ans le phénomène va s’écumer et un tri sera fait c bien utile, n’oublions pas que cela a débuté à l’époque de éd roth, puis david mann à suivi avec le magazine Easy rider.déjà 2ou3 ecumages, et enfin nous voilà ,
    On en est entre mann et le peintre mosset,
    On fini par trouver de l’art partout et dans tout, c’est une fameuse avancée en terme de sensibilité.
    Il ne reste plus qu’à!
    Fédérer ,reconnaître, classer,trier! Comme toujours!!! Va t on pouvoir garder cette authenticité,le piège se referme déjà,les puristes, artisans, artistes, vendent déjà leur âme au diable, c’est humain, besoin de reconnaissance par le plus grand nombre,besoin de beaucoup d’argent.
    La vraie démarche mes amis celle qui ne laisse pas passer une contre culture par une anti culture, c’est de créer entre artistes, pas de se vendre à puma, Hollywood, Chanel, ces multinationales n’ont plus d’âmes,
    Elles tuent les artistes,artisans,créateurs,
    Il est grand temps de penser autrement, pas besoin d’être employé par ces machines à billets pour que l’on sache que vous êtes bon en ceci ou cela.
    Créez votre propre label de reconnaissance, regrouper vous entre artistes de différentes activités, inventont un nouveau modèle ou nous avons encore le libre arbitre, c’est pas de la politique, c’est du bon sens,tous le monde a une sensibilité, sinon pas humains,
    Je m’arrête la en ai encore sous le coude mais je ne veux pas abuser, merci à codezero et à Thierry de permettre l’expression !

  5. Code Zero dit :

    Tes commentaires sont toujours un grand plaisir Mark

  6. […] La moto se réconcilie avec l’hédonisme […]

  7. Blancho dit :

    Je lie attentivement vos articles qui sont très pertinents..
    Je vais présenter un sujet dans le cadre de la fac sur  » l’enjeu de la moto dans la contre culture » et vous me filez un sacré coup de main !
    Histoire de leur montrer qu’il n’y a pas que des gros lard en custom et des power rangers en japonaise…

  8. Code Zero dit :

    Cool. Tenez moi au courant de la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *