KTM est une marque de moto tout-terrain autrichienne. A la fin des années 70, c’était une référence. Une partie de sa réputation tenait à la violence de ses moteurs. Une KTM était une moto puissante mais elle ne pouvait s’exprimer que dans les mains des pilotes expérimentés. Bien évidemment, tout le monde rêvait donc d’avoir une KTM, de devenir des vrais pilotes, tous se disaient secrètement « je peux y arriver », c’est un ressort typiquement masculin que le marketing a souvent exploité. Le produit valorisant, l’appartenance, la maîtrise, l’égo. On n’est bien peu de choses finalement…. C’est le même genre de « mécanisme » qui a fait de la Kawasaki H2 une véritable légende. Le mythe du monstre indomptable.

Après avoir souffert de la concurrence nippone, et frôlé la mort clinique, KTM connait depuis plusieurs années déjà, une incroyable deuxième vie avec notamment cette année, une grosse domination de ses deux pilotes en MX aux USA, un couronnement en cette terre promise pour les marques de ce genre, avec Roger De Coster, « the man » en team manager. KTM a su se réinventer, innover aussi bien sur le plan marketing (un produit qui anticipe le désir client, le design des motos, la couleur orange) que technique. On notera l’apport du cabinet Kiska Design dans cette réussite. La marque a également su sortir de sa zone de confort, en s’invitant via les modèles de supermotard d’abord, puis avec des motos dédiées ensuite, dans l’univers de la route.

KTM n’a pas, c’est au moins vrai pour la France, dupliqué le même succès au VTT, mais si mes informations sont bonnes, elle n’a pas traité ce marché elle-même. Mais les choses pourraient changer. Elle a travaillé sur le VTT avec assistance électrique et la marque mère bosse depuis des années sur une moto électrique également. Il y a eu un discret teasing sur le net…

C’est le sujet de ce post. Un jour il est probable, qu’au moins dans certaines catégories de produit, la descente ou à ce que les anglo-saxons nomment le vélo « Big Mountain », le VTT et la moto électrique soit un seul et même produit.

600_electric-ktm-2011Si nous avons toutes les raisons de penser que la moto tout-terrain électrique KTM sera un produit innovant et abouti, on peut déjà se faire une idée de leur savoir faire marketing avec ce teaser qui ne montre rien mais qui mettra le feu à l’imagination de beaucoup de gens. Danny MacAskill est l’extra-terrestre dont la première vidéo de vélo trial a rencontré un succès phénoménal sur le web. Elle a été vue et partagée aussi bien par des fans de vélo que par la cousine de votre boulanger et totalise aujourd’hui 35 millions de vues sur You Tube. Depuis Mac Askill en a fait beaucoup d’autres et est devenu pilote Red Bull.

En s’associant à lui, KTM est certain de pouvoir réaliser dans quelques temps une vidéo qui aura un impact énorme et instantané sur son produit, aussi bien parce que DMA fera des étincelles avec et que sa très vaste communauté de fans sera d’entrée, réceptive. Ne parlons même pas des médias qui se bousculeront pour relayer et partager. Finalement, c’est simple le marketing…