Dans l’absolu, rien de bien extraordinaire. Garmin sort une caméra étanche, miniaturisée, pour s’inviter sur un marché dominé par la GoPro. Garmin étant fabriquant de GPS, la VIRB, c’est son nom, intègre un accéléromètre, un altimètre et un GPS haute précision et Toute la différence est là, quoique Contour ait proposé quelque chose de similaire dans le passé.

Le sport « connecté » sera la grande tendance à venir. A vrai dire, c’est déjà une réalité, la pub TV de l’iPhone est actuellement sur cette thématique. D’une certaine façon les cyclistes ont toujours mesuré leurs efforts et aujourd’hui beaucoup d’applications permettent le traitement des données sur ordinateur. Pour l’efficacité ou pour la satisfaction personnelle. La miniaturisation des GPS a également donné cette possibilité aux coureurs à pied, aux fans d’ultra-trail ou de montagne. Numériser la performance. Les passionnés de VTT en sont friands aussi. Les windsurfer et les kiteboarders mesurent déjà depuis un moment leur vitesse et leur positionnement mais la pratique est encore assez marginale. Si les caméras se mettent à pouvoir également livrer des données exploitables, on peut penser que ça deviendra courant.

A l’avenir, le sport sera pleinement associé aux données, de toute nature. Pour les sportifs professionnels bien sûr, pour la compétition en général, pour le quidam moyen aussi. On peut imaginer qu’on aura dans l’avenir des accéléromètres sur nos vélos, nos planches de surf, nos lycras, nos chaussures. Au Red Bull King Of The Air, les champions de kitesurf embarquaient un mini-GPS qui indiquait la hauteur de leur saut, une start up vient de sortir un capteur associé à une applications qui permet au skaters de revoir en 3D sur leur smartphone leur figure. Syrmo, c’est son nom recherche d’ailleurs des partenaires sur Kickstarter. Ce n’est que le début.

Il y a à mon sens deux choses à retenir de cette vidéo. C’est l’association que fait la marque : windsurf, stand up paddle et surf. Ce qui est juste étonnant, est qu’elle n’y ait pas intégré le kitesurf, surtout quand on veut marketer un altimètre….Garmin s’adresse à une cible globale, c’est bien quand ils sont associés que tous ces pratiquants deviennent une communauté qui compte, pour ne pas dire une cible commerciale. Mais ça c’est un autre histoire. L’autre point est que ces sports peuvent tirer partie de l’évolution en cours en étant pleinement associés à l’univers numérique.

La génération précédente se contentait des prendre des vagues. La suivante a pris des vagues en se filmant. Celle d’aujourd’hui veut prendre des vagues, se filmer et avoir toutes les données numériques de sa session.

email

2 Responses to Garmin connecte la glisse et l’univers numérique

  1. […] Dans l'absolu, rien de bien extraordinaire. Garmin sort une caméra étanche, miniaturisée, pour s'inviter sur un marché dominé par la GoPro. Garmin étant fabriquant de GPS, la VIRB, c'est son nom, i…  […]

  2. […] Nouvelles tendances du sport. Glisse, outdoor, sport alternatifs, sports 3.0. Analyse, économie … L'autre point est que ces sports peuvent tirer partie de l'évolution en cours en étant pleinement associés à l'univers numérique.  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *