Clark Little a été le premier à « voir » le shore break, cette vague petite (ou grosse…) qui casse juste au bord de la plage, comme un authentique « sujet » et a passer son temps à le photographier sur toutes les plages autour de chez lui.

A l’heure où tout le monde prend des photos ou filme… la créativité, la qualité du regard que le photographe (où le cadreur) pose sur un sujet, sa capacité à ne pas voir les choses comme les autres où à déceler ce que les autres ignorent, seront toujours les vertus qui le feront sortir du lot ou pas.

C’est valable aussi pour l’écrit, pour le contenu dans son ensemble. Cultiver sa différence, c’est aussi l’esprit de codezero, producteur de contenu.

email

One Response to Cultiver sa différence

  1. Ses images sont simplement extraordinaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *