Ce clip date de 2011 mais il n’a pas pris une ride. Il a même été utilisé en TV ou au cinéma. Il met en scène un pilote de motocross, l’action est très bien mise en valeur, c’est parfaitement filmé, avec notamment des plans aériens et des plans embarqués, le montage est sobre, efficace, sans fioriture mais on va seulement découvrir à la fin quels sont les ressorts de cette séquence.

Le pilote en question retire son casque, on découvre alors une jeune fille, Ashley Fiolek, 18 ans à l’époque, plus jeune championne WMA, titrée également aux X-Games.

Ce film magnifique aussi bien dans sa forme que sur le fond. Ashely Fiolek est une fille, il y en a peu en moto-cross. Dans un sport mécanique où le son tient une place importante, elle est sourde de naissance. C’est assez représentatif de l’approche de Red  Bull dans le sponsoring. Ils osent, ils sont capables d’aller dans des directions qui seront jugées trop décalées par la plupart des marques à la recherche d’une communication « traditionnelle ». Trop traditionnelle très souvent donc sans surprise. En l’occurrence, ici, le message sousjaccent n’est pas conforme à la logique du sport traditionnel, il suggère juste qu’il faut rester soi-même, il montre qu’une femme peut réussir dans un sport aussi exigeant et risqué que le moto-cross (se faisant il lutte contre la théorie du genre) et surtout que le handicap n’interdit pas forcément de rêver et de réaliser. Un beau message.

HondaFiolek-Feb2012-Cudby-026