Archives codezero et un de nos thèmes actuels de travail et de réflexion. billet initialement publié le 8 octobre 2014.

Ce qui se passe aujourd’hui dans le monde de la moto va beaucoup plus loin que la seule « mode » du vintage. Le mouvement est plus profond et surtout, il ne peut se résumer à une seule tendance. Un exemple : le site BIKE-EXIF, qui s’est spécialisé dans le « portrait » de moto (aussi bien esthétique que technique), est aujourd’hui une des références sur le net, et il couvre une très large sélection de motos différentes, y compris des modèles très musclés et très modernes.

En fait, c’est à un vaste mouvement créatif auquel on assiste, comme une sorte de réaction à des décades de fabrication en série, et à autant de vagues de motos, certes fabuleuses pour nombre d’entre elles, mais formatées. Ce qui caractérise peut-être le vintage, spécifiquement, c’est sans aucun doute une volonté de revenir aux sources puisque ce mouvement attire beaucoup de passionnés qui se réapproprient des modèles sur lesquels ils ont fantasmé plus jeunes. Il est plus que probable que l’un des ressorts de cette nouvelle scène, se tienne aussi dans l’envie de nouer des relations avec des objets qui durent et que le marketing ne démodera pas l’année suivante. Ce dont parle très bien Mathieu Crawford dans « L’eloge du carburateur ».

Enfin, ce qui se passe dans la moto aujourd’hui et où se tient aussi le véritable lien avec d’autres domaines qui font partie du périmètre de codezero, c’est la relation à l’objet, le bel objet, la passion pour la création, la matière, le style et le design, pour ne pas dire l’art dans certains cas. En fait un univers ou Steve Mac Queen croise Neville Brody, Rollands Sands, Bruce Brown, le magazine The Face, les extraits de films comme Le Mans, les photos des ISDT ou des extraits du vieux documentaire de moto « On Any Sunday ». C’est sans doute la nature du lien commun entre la moto, le surf ou le skate. Une histoire de culture pour tout dire. Ce qui explique en partie que ce ne soient plus des « préparateurs » (des gens qui gonflaient les moteurs) comme avant dont on parle le plus, mais que ce soit des véritables « stylistes » qui inventent ou ré-interprêtent les codes esthétiques. Et les grands constructeurs font appel à eux.

magpul-ronin-buell-1125-3-625x416Le projet Ronin 47 comporte plusieurs de ces éléments auxquels s’ajoutent la puissance et la vitesse, l’aboutissement technique aussi (ce qui la rend différente des tendances old school). Le tout parfaitement mis en image
email

2 Responses to C’est un vaste mouvement créatif qui secoue le monde de la moto

  1. […] C’est un vaste mouvement créatif qui secoue le monde de la moto […]

  2. […] C’est un vaste mouvement créatif qui secoue le monde de la moto […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *