10722748_p

Aimer le surf, les sports alternatifs, la voile, le skate, c’est avant tout être passionné, avoir une démarche d’esthète. C’est aussi s’intéresser à l’art. Le blog codezero.fr se propose de synthétiser tout ça dans un vaillant bouillonnement disruptif…

Il était prévu, de toute façon,  de parler d’art, de graphisme, de photos dans codezero.fr. La glisse a toujours été liée à des courants artistiques, et la mer, autre sujet récurrent ici a stimulé les artistes, c’est le moins que l’on puisse dire, qu’ils tiennent un stylo, une pinceau ou une portée. Les vagues en particulier, je rappelais dans le sujet « Les gens de mer » que Victor Hugo avait une âme de surfer 

J’ai commencé à parler d’art et de peinture à travers le portrait de John Severson mais un reproduction vue ce matin sur le net, mise en ligne par Hugo Verlomme que je salue au passage, m’a rappelé ce peintre fabuleux dont j’avais parlé dans tendancebleue en 2007.

Il est arménien, il s’est éteint en 1900 mais son oeuvre reste. Il a été exposé au Musée de la Marine fin 2007. « Ma vie c’est la mer » proclamait Aïvaszovski.

Sans nul doute, elle est si présente dans son travail. Cette toile est subblime mais son oeuvre toute entière est plus que remarquable. Vous trouverez aussi plus d’infos sur la vie de du peintre sur le site Art-Expertise, lisez sa biographie vous ne le regretterez pas.  Ivan Aïvaszovski était un artiste. Il avait une vision, une sensibilité qu’il traduisait sur la toile en maitrisant une technique difficile qui ne devait pas pardonner beaucoup d’erreur. Regardez bien ces peintures. La mer est là, présente, vivante, lumineuse, sauvage, fascinante, on sent bien qu’Ivan la cotoyait de près et souvent . En appuyant sur le bouton d’un appareil photo, même avec un peu de talent, on ne fait pas le même travail. J’ai beaucoup d’admiration pour les peintres mais je pense que vous aurez deviné.

Wikipédia précise que les peintures d’Ivan Aïvazovski se distinguent par la recherche de la lumière et une approche émotionnelle remarquable. On ne peut qu’abonder dans ce sens. D’autre part, il peignait de mémoire…

 

Aivazovski_Epave

 

bateaux_dans_une_tempete_posters-rf2592b666c2445feaf208e1fac309e1c_frk4_8byvr_512

email
Tagged with →  

One Response to « Ma vie c’est la mer » proclamait Aïvazovski (1817-1900)

  1. […] Aimer le surf, les sports alternatifs, la voile, le skate, c'est avant tout être passionné, avoir une démarche d'esthète. C'est aussi s'intéresser à l'art. Le blog codezero.fr se propose de synthét…  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *