Puisque l’actualité est faite de bateaux équipés de foil et qu’il semble que l’avenir soit aussi à la traction par un kite, puisque nous nous intéressons à l’avenir donc à la haute technologie et innovation, nous avons parlé (dès 2014 dans Code Zero) de ce que fait Don Montague.

Très récemment, Don (et son équipe) qui semble travailler sur plusieurs pistes à la fois, ont sorti leur plate forme (trimaran) équipée de propulseurs à hélices mues par des moteurs électriques. Nous manquons d’informations mais voici plusieurs constatations :

  • Il y a peu de puissance puisque la taille des hélices est assez faible. Elles ne sont qu’au nombre de 6
  • La plate forme n’a pas l’air d’embarquer beaucoup de batteries puisqu’un foiler doit rester léger (pour décoller le plus tôt possible). Ce deuxième paramètre corrobore le premier. Peu de batteries donc peu de puissance. Pas d’infos sur l’autonomie
  • La trainée du bateau est très faible ce qui lui permet d’être « efficient » et rapide même en disposant de peu de « watts ».
  • La vitesse maxi atteinte serait de 48,6 noeuds. C’est considérable.

Une fois encore, ce sont les perspectives ouvertes par de tels programmes de développement qui sont intéressantes.