Magnifique témoignage de Gibus de Soultrait, longtemps rédacteur en chef du magazine Surf Session, et l’un des rares à avoir vu aussi le surf comme une démarche si ce n’est philosophique au moins intellectuelle. Dans ce film, il raconte le Bali de l’époque, le passage de Gerry Lopez, la rencontre avec Jeff Hakman, la découverte de l’île en bus…la falaise d’Uluwatu avec rien dessus…

Très beau récit, y compris quand GDS raconte son retour 30 ans plus tard et beau clin d’oeil final, avec son fils à Padang Padang..

40 ans plus tard, Kuta est une ville tentaculaire où mieux vaut ne pas rester trop longtemps car l’esprit Mac Donald (il y en a un sur le front de mer) à remplacé les vibrations de l’époque. Il y a l’électricité à Kuta, des milliers de magasins, des feux rouges, des embouteillages, beaucoup de touristes. Mais Bali reste Bali, ceux qui veulent pourront toujours y voir de la beauté, même s’il faudra aller chercher le type d’aventure décrite dans le film, ailleurs.